Le Partage Vert

Le Partage Vert

Saint-Joachim

L’association Le Partage Vert cultive le terrain situé à coté du restaurant “La Hutte Briéronne” sur l’ile de Fédrun depuis novembre 2014.

Ce jardin permet des moments de partage, avec pour appui l’entretien d’une parcelle de 2500m2, sur laquelle s’organise la culture de légumes, aromatiques et quelques fruits.

Que vous soyez adhérent, bénévole, membre, de passage, en vacances, intrigué…, n’hésitez pas à passer nous voir au jardin : Une permanence y est organisée chaque mardi et jeudi après-midi, ainsi que le samedi matin à l’occasion des vente de légumes.

Une parcelle de 2500 m2, comprenant diverses culture, des serres, des toilettes sèches, une cabane pour le marché

 Partez Ă  la dĂ©couverte de 3 jardins IRIS

La Chevrolière

La Chevrolière - Jardin de l'entreprise Proginov
En savoir +

Ce jardin, créé au printemps 2018,  est à l’initiative du CE de l’entreprise PROGINOV. Chaque midi, un groupe de plusieurs salariés s’y retrouve pour cultiver les planches de légumes ou récolter les fruits dans le verger environnant. Lors de la création de ce jardin au milieu d’une prairie, chacun à laissé son imagination s’exprimer, ce qui donne aujourd’hui un espace original aux formes d’inspiration tribale.

Des ateliers jardinage sont réguliérement organisés et animés par Yann LESCOUARCH de Cultures d’entreprise.

  • Jardin potager
  • Verger
  • Composteur

Guérande

Guérande - Le jardin du petit séminaire
En savoir +

Ce jardin, situé à proximité du petit séminaire, est aujourd’hui un verger. Un espace central est actuellement disponible pour la création d’un jardin partagé.

Vous vous sentez l’âme d’un jardinier et l’envie d’investir cet espace ? N’hésitez pas à prendre contact via le site Iris potager.

  • Verger
  • Vignes
  • Jardin potager à créer

Saint-Nazaire

Saint-Nazaire - Le clos d'Ust
En savoir +

Le jardin partagé du Clos d’Ust est né en mai 2013

Tous les projets sont décidé collectivement, par les usagers du jardin, avec quelques principes établis depuis le départ : respect de la biodiversité, cultures écologiques et biologiques, pas d’apport de polluants, utilisation autant que faire se peut de matériel de récupération. Dès l’origine du projet, il a été également décidé que ce serait un lieu ouvert, où chacun peut venir et participer, et où l’ensemble des parcelles seraient cultivées collectivement. Il n’y a donc aucune parcelle individuelle.

Le jardinage collectif premiers et troisièmes samedi après-midi de chaque mois

900 m2 de partages et d’échanges